Bien Élevé

6

Paris 9 – Grands Boulevards – Bonne Nouvelle – Cuisine bistronomique viande

La maison : Une vraie adresse pour viandards assumés. Sortez les couteaux ! Arthur Lecompte et Dimitri Aboulker, amis depuis leurs études et amoureux de bonne cuisine et bons produits depuis toujours, ont réalisé leurs rêves en Octobre 2016 en créant Bien élevé qui va réunir plus que les amateurs de bonne chère.

Le décor : Joli spot carnassier pensé et habillé par l’architecte Marguerite Cordelle. Des beaux matériaux bruts, des jolies luminaires chinés, des murs d’apparence nue et une très belle vaisselle qui mettent encore plus en valeur les jolis dressages … de quoi créer une ambiance Carnivo-Conviviale.

Le chef : Thibault EURIN, au CV Sexy. Du comte de Gascogne (Boulogne), il passe au Bristol, Mini palais et au Caillebotte à Paris avant d’arriver aux pianos de la maison Bien élevé. Ici, il propose une belle cuisine en accord avec son parcours, associant les meilleurs produits des terroirs français soigneusement sélectionnés en provenance directe des artisans et des éleveurs, créativité en matière de mariage de saveurs et cuissons parfaites. Il définit sa cuisine en 2 mots : simple et gouteuse.

Les assiettes :  Principalement pointées vers la viande de qualité précieuse et de cuisson précise. Le roi des animaux ici c’est bien Boeuf black Angus. Mais pas de panique, les poissons fournis par le saint Tom Saveurs font leurs apparitions en plat du jour de temps en temps.

Le chef propose une courte carte autour de produits de saison qui se renouvelle régulièrement. A commencer par des grignotes gourmandes comme le jambon noir de Bigorne affiné 24 mois ou bien un Tataki de faux filet Angus fumé.

Tentée par les 3 entrées, le choix s’est fait finalement pour une veloutée voluptueuse de potirmarron, bleu d’Auvergne, chorizo et croutons d’ail. Une douceur en velours, colorée et réconfortante à volonté.

Le plat du jour, le cher et tendre sauté de boeuf d’Angus au bourbon et ses frites maison honorables, ne fait que vénérer la bête de sa majesté.

Le coup de food : Le baba au bourbon, coing, chantilly pralinée.

Le plus : La chambre de maturation de la maison qui accueille et fait maturer le faux filet et le train de côtes pendant 4 semaines.

Le moins : -

Le service : Impeccable, aussi bien élevé qu’efficace.

On y croise : Les amateurs de bonne chère, les gourmands bons goûts qui travaillent ou habitent dans le quartier.

J’y retournerai pour : La cuisine haut de gamme et le cadre très agréable.

Le Prix : Le plat du jour : 14 € – Le formule du midi (entrée / plat) : 19 € – Le formule du soir (entrée / plat / dessert) : 36 € – Les viandes d’exception à la carte entre 35€ et 90€.

Les Horaires : Du mardi au samedi : du 12h à 14h30 et du 19h30 à 23h.

La réservation : Par téléphone

Adresse : 47 rue Richer, 75009 Paris, France

Téléphone : 01 45 81 44 35

Site web : http://www.bieneleve.fr

D’autres photos :

1

2

3

4

5

7

© Photos : Shiva Sherbaf

http://carnetdeshiva.tumblr.com/

http://instagram.com/shivasherbaf/ 



Les commentaires sont fermés.