bouqé, l’artiste de Juillet !

 

Et ça rime ! Si c’est pas trop fort..

 

Alors voila je tenais à vous présenter bouqé ou Julien Bouquet jeune illustrateur extrêmement talentueux. J’adore vraiment son boulot, donc je vous laisse le découvrir !

 

Bonjour Julien, est ce que tu pourrais te présenter ?

 

Bonjour, je m’appelle bouqé , enfin ça c’est mon nom de code, pour faire genre, mon vrai nom c’est Julien Bouquet.
Je suis graphiste, essentiellement pour l’édition et j’adore mon métier. J’ai la chance inouïe de gagner ma vie en faisant quelque chose que j’aime mais ma véritable passion, c’est le dessin, l’illustration, la peinture et les gribouillis de toutes sortes !
En dehors de ça, j’ai un faible pour les bonbons – je les mange par kilos –, je suis relativement mordu de vélo, je collectionne les baskets bleues et j’ai la manie de planter des clous.

julien bouquet

Comment est ce que tu as découvert ton envie de faire de l’illustration ? C’était pour brancher des keupines ? Être un rebel incompris ? Passer le temps pendant les cours ?

 

En fait je n’ai rien découvert du tout, c’est un truc qui m’habite depuis que je suis gamin. Je dessinais par pur plaisir, tout le temps. Il n’y avait pas de télé chez moi, alors je passais mes soirées à noircir des ramettes de papier machine. Il y en a encore des cartons entiers chez mes parents. Par la suite, j’ai en effet souvent dessiné au lieu d’écouter mes profs… C’est vrai que le coup de crayon est efficace pour brancher ; grâce à ça, je continue à charmer mon amoureuse !

julien bouquet

 

Quel a été ton véritable 1er outil pour illustrer (feutre/ aquarelle/ stylo/ crayon), et pourquoi celui la ?

 

En ce moment je travaille pas mal sur ordinateur, à l’aide d’une palette graphique, mais mon outil de prédilection est et restera à jamais, LE critérium Bic en métal (introuvable depuis quelques années, à mon grand désespoir). Tous mes dessins naissent d’un bon vieux croquis.

julien bouquet

 

As tu fait des études particulières pour en faire ton métier ?

 

Je suis passé par différents cursus artistiques, depuis le lycée (j’ai un « brevédetéknissiendéssinateurmakettiste ») jusqu’à la fac (Arts-plastoques), puis quelques cours à droite à gauche (du nu aux Beaux-Arts, notamment). Toujours est-il que ce qui m’a le mieux formé, c’est un investissement personnel oscillant entre enthousiasme et acharnement.

bouqé_static_gratteavatar

 

Qui sont tes références, tes influences ?

 

Waouh, la liste est longue ! Pour ne pas m’éterniser : je me suis gavé de bandes dessinées pendant une bonne partie de ma vie (de Calvin et Hobbes à Bilal en passant par tous les Belges).
Tout ce qui relève du street-art a également eu beaucoup d’importance dans mon travail, mais je me nourris du travail de tous ceux qui ont construit l’Histoire de l’Art.
J’admire le travail d’illustrateurs contemporains d’horizons très variés (Blexbolex, Jochen Gerner, Jerome Meyer-Bisch, Olivier Balez, Icinori et quelques milliers d’autres !).

julien bouquet

 

Quelle serait L’œuvre de l’artiste que tu souhaiterais avoir, ou que tu garderais avec toi sur une ile déserte ?

 

C’est loin d’être original, mais si on me proposait d’accrocher un Van Gogh dans mon salon, je ne dirais pas non. En revanche, pour séjourner sur une île déserte, je me demande si ne dirais pas merde aux Tournesols parce que je préférerais emporter mille fromages et une miche de pain géante.

julien bouquet

 

Quelle est L’œuvre de toi que tu garderais avec toi sur une ile déserte ?

 

Hum, probablement ce grand dessin au feutre avec une cascade d’habitations. C’est un clin d’œil à tous les voyages qui m’ont marqué. Il me rappellerait le joyeux bordel de la ville.

julien bouquet.png

 

Quel est ton sujet favori ?

 

J’ai essentiellement dessiné des cow-boys et des punks pendant mon enfance, aujourd’hui, j’aime m’attaquer à tout. Il m’arrive d’aller puiser des idées dans la littérature, comme pour ce dessin représentant un passage de L’Idiot de Dostoïevski. La faune et la flore sont des sources d’inspiration dont je ne me lasse pas. Par ailleurs, le mouvement, l’expression du corps et des visages m’intéressent beaucoup.
Si cette petite analyse peut sonner un poil pompeuse, il y a un truc qui me ravit par-dessus tout : c’est arriver à faire rire les gens. Là, je suis aux anges !

julien bouquet

 

Quel est ton sujet détesté ?

 

Je le connaîtrais peut-être si j’avais un jour dessiné sous la contrainte. Heureusement, cela n’a pas encore eu lieu. Bien sûr, il y a des sujets qui m’ennuient … J’imagine que dessiner exclusivement des lombrics, des endives et des portes de placard m’emballerait moyennement.

bouqé_lombric

 

Penses-tu être un illustrateur de perception ou de conception ?

 

Pas évident comme question. Je travaille énormément au feeling, je m’amuse, mais j’essaie de donner du sens à mes images. J’imagine que je suis un mélange des deux.

bouqé_peinture

 

Est-ce que tu travailles avec une équipe ou en solo ?

 

En solo la plupart du temps, mais j’adore les collaborations. Travailler en équipe est super stimulant, ça me tire vers le haut.

bouqésolo

 

Quel est le secret de ta réussite ?

 

Mon amoureuse, dont le raffut matinal m’empêche toute forme d’oisiveté !

tumblr_mtkv2vO1yJ1st4lgqo1_r2_1280

 

Quels seraient tes conseils pour quelqu’un qui voudrait se lancer ?

 

Beaucoup bosser, forcément, mais surtout oser parler de son travail et le confronter au regard des autres. Les dessins qui restent coincés dans leur carton ne risquent pas de rencontrer le succès (c’est un peu la formule magique que je me passe en boucle pour avancer).

julien bouquet conversation

 

Quelles sont tes actus ?

 

Ah ! Je viens d’achever environ 150 illustrations pour Ma Première Dégustation de Pierre Casamayor, qui paraîtra en septembre 2014 aux éditions Hachette Pratique, un chouette bouquin pour apprendre à apprécier le pinard ! Je dois les garder secrètes jusqu’à la sortie du livre, mais je vous invite à le découvrir.

 

 

A quand une illustration pour les keupines ?

 

Ben… faites péter la commande !

Ps : qu’à cela ne tienne, je t’envoie ça ! héhé ;)

Retrouvez bouqé sur son Tumblr

Allez un dernier petit coup d’œil sur ce talent !

0-bouqé_fontaine
0-bouqéamoureuse0

bouqé

bouqé_vin
0-bouqé_pack
0-bouqé_folk
0-bouqé_rock
0-bouqé_finance
bouqé_fin



2 réponses à “bouqé, l’artiste de Juillet !”

  1. Hermine Torticov dit :

    Zoublime !
    Magnifique !
    Fordimable !